alchimie

alchimie

Les secrets de l’alchimie

 

Initiation à l’ésotérisme à travers le tarot de Marseille et la numérologie.

alchimie

 

J’ai voulu écrire un livre sur le Tarot De Marseille, en m’informant de sa provenance, de son origine, des lieux et des façons de le pratiquer.

J’ai découvert qu’il y avait un sens caché derrière ces lames : (Arcanes)…

D’abord les chiffres des lames correspondent à des interprétations en numérologie, ensuite les couleurs et les symboles ont eux aussi une symbolique très précise…

Puis en approfondissant mon travail, en faisant des recherches aux quatre coins du monde, je me suis aperçu que le Tarot De Marseille était pratiqué dans différentes cultures depuis la nuit des temps et pas seulement sous sa forme actuelle.

Enfin !

Et c’est là où j’ai été étonné, car il y avait un lien étroit avec ‘’L’Alchimie’’…

Pas seulement celle de Nicolas FLAMEL, mais aussi celle des Prêtres D’Égypte et d’autres peuples sur la terre entière.

Je vous invite à découvrir cet ouvrage qui se veut être le plus complet, du monde de l’ésotérisme avec ces 1488 pages…

 

Un petit peu d’histoire pour commencer

Pour deux générations de chercheurs, le seul et unique tarot de Marseille disponible sur le marché a été celui de Paul Marteau, diffusé par ses propres éditions depuis 1930, à savoir Grimaud, sous le nom d’ancien tarot de Marseille.

Ce tarot n’est pas sans poser un certain nombre de problèmes pour tout amateur d’authenticité.

Aujourd’hui, grâce au web et au travail de nombreux chercheurs, pratiquement l’ensemble des archives mondiales sont disponibles et une nouvelle réflexion critique peut naître.

Pour ces deux générations, l’analyse et les commentaires ont été faits sur ce jeu qui avait la réputation d’être le seul et unique tarot authentique et traditionnel.

 

De plus, il s’enorgueillissait d’une paternité mythique : le cartier marseillais Nicolas Conver, dont le jeu conservé à la BN porte la date de 1760.

Le problème, c’est que rien ne tient la route dès que l’on fouille un peu les archives : le graphisme est une copie réductrice et les couleurs n’ont plus rien à voir avec l’original.

 

alchimie