Magi The Labyrinth of Magic

Magi : The Labyrinth of Magic

Magi : The Labyrinth of Magic

 

L’histoire de Magi est en partie inspirée des fameux contes & légendes des mille et une nuits.

Dans le monde de Magi, d’étranges lieux appelés « Labyrinth » ont commencé à apparaître de manière totalement aléatoire 14 ans avant le début de l’histoire.

A l’intérieur ?

 

Des montagnes de richesses, mais aussi d’horribles pièges et dangers.

Cependant, dès qu’une personne est arrivée au bout du Labyrinth, celui-ci disparaît, laissant ses trésors à celui qui l’a vaincu.

Aladdin, le personnage principal, est un enfant tout ce qu’il y a de plus inoffensif… du moins, en apparence !

En effet, la flute qu’il porte autour du cou est la demeure d’un puissant djinn du nom de Hugo.

Un jour, le duo va faire la connaissance d’Ali Baba, dont le rêve est d’entrer dans un Labyrinth, en quête de richesse et de gloire !

Avec l’aide d’Aladdin, son rêve lui semble être à portée de main.

Un petit mot sur la 8e princesse de l’Empire Kô :

Cette bâtarde reléguée aux oubliettes aurait dû servir de chair à canon dans les projets d’Al-Thamen… mais elle s’est émancipée par l’exercice des armes pour devenir Conquérante de Donjon.

Du coup on a un personnage très sympathique, qui en tant que courtisane agit en caricature de midinette shojo, mais qui en tant que guerrière agit tantôt en berserker (limite psychopathe aussi gamine qu’enthousiastes).

Si Sinbad use de sa royale autorité pour mettre fin aux hostilités, Aladin lui met sa vie en péril en transmettant son énergie au djinn Ugo qui a été bien au-delà de ses limites…

Alors que tout le monde panse ses plaies, vu qu’au final il y eut plus de peur que de mal, c’est l’informateur des rebelles à la cour qui nous explique le triste avenir qui attend le royaume de Baldad (et oh surprise, il s’agit de SPOILER).

 

Magi The Labyrinth of Magic

 

Je ne sais pas si Shinobu Ohtaka s’inspire de l’Argentine de 2002 ou de la Grèce de 2007, mais j’en plus appris sur les rouages de l’économie mondiale dans ce manga que moult articles/thèses d’économistes ayant pignon sur rue.

Les arguments du surintendant chelou sont exactement ceux que les sbires des Chicago Boys nous ressortent depuis 1973, donc c’est donc tout naturellement qu’Ahbmad Saluja après avoir pressuré sa population jusqu’au trognon décide d’optimiser les ressources humaines de son royaumes en établissement l’esclavage.

Aladin dans le coma, Ali Baba ne peut se tourner vers Sinbad qui ne croit pas encore en lui, ni vers Qasim qui ne croit plus en lui.

Il décide donc de tenter le tout pour le tout en inaugurant une troisième voie.

Oui, cette fameuse troisième voie dont on nous rabat les oreilles depuis 20 ans mais dont on n’a toujours pas vu le bout du museau (oui le féodalisme light et le fascisme light, ce n’est pas pour moi des troisièmes voies, n’en déplaisent aux néo-cons divers et variés qui parfois se font passer pour des bobos hipsters).

Le peuple de Balbad est au bord d’une insurrection de derrière les fagots, quand Ali Baba s’avance vers son destin en leur faisant une promesse solennelle :

Le changement c’est maintenant, autrement dit c’est la liberté, l’égalité, la fraternité ou la mort !

Un shonen fantasy consacré à la lutte des classes

Mais Ali Baba ne se rend pas compte qu’avec Aladin, son aventure ira bien plus loin.

About the author: xaviersocrat

Poyet Karine est un autodidacte, créateur de site web et écrivain. Français né à Épernay dans la Marne le 14 avril 1982. Une enfance difficile marquer par le décès de sa sœur Karine en 1987, alors qu’il n’a que 5 ans il prend conscience de sa mortalité. De nombreux blocage vont en découler, ne sachent ni lire, ni écrire en 1994 il et placer en sections d’enseignement général et professionnel adapté (S.E.G.P.A). Après une scolarité compliquer et des études rater dans le bâtiment, en 2001 il s’engage à l'armée de terre, là il intègre le 1er régiment de tirailleurs d’Épinal, avec l’envi de s’affirmer et de voir du pays comme on dit ! Il participe à une opex au Kosovo, (opération extérieure), il rentre en France profondément déçu de la nature humaine il ne continuera pas dans cette voie … T’elle une chrysalide il passe par différente étape d’abord ouvrier pour une grande enceigne de face Food, puits boulangé et enfin agriculteur. En 2010 Il vas connaitre sa décente aux enfers, il se retrouve à la rue devant faire la manche pour subvenir à c’est besoin ; c’est la en 2013 qu’il va croise l’écrivent Guy Coulon auteur de L'instinct de vie, Guy lui dira « pourquoi ne pas écrire ? » l’ider vas faire son chemin et c’est là que la chrysalide va commencer sa métamorphose en papillon. Un événement frappent va alors survenir le samedi 27 décembre, le grand père de Poyet Karine écrivain lui-même sou le nom de Pierre Horn, va périr dans l'incendie de sa maison ! Il prend alors la décision de ne plus rêver sa vie, m’ait de vivre c’est rêves, se n’ait encore la pas sent mal. 9 juillet 2015 il publie La Symbolique des Songes Tome 1, chez Books on Demand, se con pourrai appeler une première ébauche. 12 juillet 2015 LIRE LE MARC DE CAFÉ LA CAFÈDOMANCIE Format Kindle. 20 juillet 2015 La symbolique des rêves en songes tome 1 inscrit à la bibliothèque nationale de France. 30 juillet 2015 Europa sont propriétaire Lampert Alexandre. 5 août 2015 Pluton sont propriétaire (Pluto) Format Kindle. 9 février 2016 La symbolique des rêves en songes tome 2. Bien sûre aujourd’hui encore il fait des faut d’orthographe et de grammaire, apprêt tous Poyet Karine et un enfant du peuple qui n’a pas eu la possibilité comme tous les grandes hauteurs médiatisé de faire des études de lettres, ni d’être diplômé de la Sorbonne. Il crée en 2016 l’association Pierre Horn (A.V.P.H) un hommage pour faire perdurer l’œuvre de son grand père. Poyet Karine nous réserve encore de belle surprise, qui c’est de qu’elle couleur sera le papillon

Laisser un commentaire